Résistance Actions

MAIS C'EST BIEN SÛR...

Al Quaïda (la base en arabe) n'est que la matrice d'une idéologie guerrière qui décentralise ses actions à des groupes plus ou moins spontanés plus ou moins isolés qui s'autogèrent en se revendiquant de cette idéologie. D'où la difficulté de contrer de telles actions qui peuvent se produire n'importe où et n'importe quand.

Al Quaïda (la base en arabe) n'est que la matrice d'une idéologie religieuse guerrière qui décentralise ses actions terroristes à des groupes plus ou moins spontanés plus ou moins isolés géographiquement mais reliés par téléphonie cellulaire (une des grandes inventions des savants musulmans, parlez-en à votre dromadaire préféré il confirmera !) qui s'autogèrent en se revendiquant de cette idéologie de la base au nom de laquelle ils massacrent allègrement les infidèles et les musulmans trop tièdes à leurs yeux avec pour but ultime l'établissement d'un califat mondial.

SITA fonctionne aussi suivant le même principe avec une matrice idéologique : la lutte contre l'islam des textes et la dénonciation de l'incompatibilité de l'islam avec les lois démocratiques d'une République.

Les actions sont complètement décentralisées, puisque chaque résistant-fourmi est à lui seul un groupe actif. Elles consistent à traquer les dhimmis qui sont souvent islamophiles par ignorance crasse de l'islam et à leur envoyer des courriers contenant les rudiments de la religion islamique sous forme d'un simple argumentaire recto-verso, pour les informer de ce qu'est réellement l'islam et leur faire remettre en cause les a-priori infondés distillés par les médias englués de bien-pensance, et les politiciens obnubilés par la pêche aux votes, du genre "l'islam est une religion comme les autres" ou "l'islam est une religion de tolérance et de paix", ou mieux encore "l'islam est compatible avec la République".
Certes nous ne sommes pas tous équipés de téléphones cellulaires mais cela ne nous empêche pas d'être actifs et efficaces comme l'atteste l'enterrement de première classe du projet de mosquée à Tournon-sur-Rhône .

Notre but est de refouler de notre sol tous les mahométans qui ne voudront pas reconnaître LA PREVALENCE DES LOIS DE NOTRE REPUBLIQUE SUR LA CHARIA(=LOI ISLAMIQUE) ET REFUSERONT DE LIMITER LEUR PRATIQUE RELIGIEUSE A LA SEULE SPHERE PRIVEE.

Le résistant-fourmi est extrêmement "dangereux", ses actions sont imprévisibles, il peut "frapper" n'importe quel point de la planète depuis n'importe quel autre point avec une arme de destruction massive : la carte postale ou la lettre.
Il peut dénoncer la dhimmitude d'un maire à ses administrés ou celle d'un député à l'initiative d'une loi sur le blasphème ou encore celle d'un évêque félon, traître à son Eglise, à son peuple, à sa civilisation. Son champ d'action est vaste, il n'a pour limite que son imagination.

SITA C'EST LA CHASSE AUX DHIMMIS. FEU A VOLONTE

Youguy
youguy@france-echos.com

Retour aux archives