Intifada De Tévanian à Perpignan

Une française écœurée

Seine-Saint-Denis, 28/0606 - C'est avec un grand écœurement que j'ai appris la nouvelle. Une collègue de mon mari, et son amie se sont faites agresser ce mercredi matin en allant au travail.

Elles étaient sur leur scooter quand une camionnette ne conduisait pas correctement, c'est là que les amies se sont rapprochées du véhicule en montrant leur mécontentement au chauffeur ; Celui-ci stoppe sa camionnette, descend, mon amie lui explique qu'il conduit mal, elle s'en prend une, elle râle une deuxième fois, il la gifle elle s'écroule par terre, son amie intervient, elle se prend un coup de poing dans la figue, d'autres personnes essaient d'intervenir, il les menace d'en faire autant avec eux.

La police intervient, ils arrêtent le type (un CPF), 4 heures de garde à vue, les policiers font leur travail en faisant part des faits au procureur, qui leur dit, de classer l'affaire.

Dans quel monde vit-on, même l'état n'est plus en mesure de protéger les vrais français. Je suis écœurée de tout ça. Il y a une semaine auparavant un jeune blanc (15ans) s'est fait tabassé par 15 blacks pour lui voler son scooter, presque au même endroit. Que peut-on faire ? je suis vraiment dégoûtée de voir que nous n'intéressons plus notre gouvernement. Qu'allons-nous devenir si ça continue comme ça ?

Mercédès

Retour aux archives