Jihad MRAP - LDH

Mouloud Aounit se fait de nouveaux amis : les nazislamistes pro-Hezbollah

Après les cris « Mort aux Juifs », ce sont des drapeaux de l'organisation terroriste nazislamiste à la solde de Téhéran qui accompagnent les manifs du Mrap.

Le Mrap participe chaque mercredi à des manifestations anti-israéliennes. Il a remis le couvert le week-end dernier, suite à ce qu'il appelle le « crime de guerre » (sic) qu'il attribue sans sourciller à Israël malgré toutes les incertitudes qui entourent cet événement. Le Mrap réclame même une « commission d'enquête » sur ce « crime ». Faudrait savoir…

Le Mrap choisit donc délibérément le camp de la haine d'Israël et de la désinformation terroriste. Mais il va plus loin : il défile carrément en compagnie de drapeaux du Hezbollah et de portrait de son fürher Nasrallah, organisation nazislamiste et terroriste à la solde des nouveaux dictateurs mahométans d'Iran. Et les slogans antisémites n'ont pas manqué, comme le rapporte Le Monde qu'on ne peut accuser d'antimrapisme primaire :

« Dimanche, dans la soirée, 2 000 personnes se sont rassemblées au Trocadéro pour crier leur "exaspération face au silence de la communauté internationale" suite au bombardement de Cana. Des banderoles dénonçaient un "génocide des Libanais" perpétré par Israël. La veille, près de 5 000 personnes avaient défilé à Paris, "en solidarité avec les peuples libanais et palestinien", à l'appel d'une quarantaine d'associations et de collectifs propalestiniens et de quelques partis et syndicats. Parmi eux, SUD-PTT, Union syndicale Solidaires, les Verts, le PCF, la LCR, le MRAP et l'association France-Palestine solidarité.

Depuis le début des opérations militaires, ce défilé qui a eu lieu avant le bombardement de Cana, a été le plus important en France et le plus hostile envers Israël. Des manifestants ont brandi, à côté de photos du chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, des banderoles affichant la colère, parfois la haine de l'Etat juif : "Israël, le vrai visage nazi", "Barbarie sioniste, barbarie nazie", "Sioniste, ADN criminel de l'humanité". »

Pour un mouvement « antiraciste » comme le Mrap, défiler avec des fous d'Allah qui « nazifient » l'Etat juif et qui soutiennent le terrorisme, c'est surréaliste ! Mais on a l'habitude…

Qu'attend le gouvernement pour dissoudre cette ligue factieuse qui alimente le racisme et la haine entre les peuples ?

Imprimez cet article (recto-verso) et envoyez-le à la fédération du MRAP la plus proche de chez vous afin qu'ils sachent que la propagande manipulatoire des MRAPistes ne trompe plus personne ! Vous pouvez éventuellement y joindre un tract de présentation de l'islam.

Retour aux archives