Jihad Maroc

Un complot islamique sans précédent déjoué au Maroc

Au programme : des attentats pires que ceux de 2003 à Casablanca, le kidnapping de responsables politiques et le reversement du régime royal. Comme leurs confrères et coreligionnaires en Angleterre ou en France, les terroristes étaient des bourgeois « parfaitement intégrés ». Ils avaient des complicités dans l'appareil d'Etat.

Depuis plus d'un mois, la presse marocaine décrit en détail ce réseau sans précédent et son démantèlement. N'ayant pas eu le temps de vous en faire la synthèse, je vous propose un article du Figaro qui reprend les principaux points de l'affaire :

http://www.lefigaro.fr/international/20060901.FIG000000127...

La menace du terrorisme islamique est de plus en plus forte, dans les pays musulmans comme en Occident.

Salim

Retour aux archives