accueil

Erreurs de casting - Chape de plomb

jeudi 7 septembre 2006

« Parrainage de » [Complicité avec les] « sans-papiers » [délinquants aux lois sur l'immigration]

Patrick Binder, Conseiller Régional d'Alsace, réagit par trois lettres ouvertes

Ecole Louise Scheppler
Madame Frédérique Derache
3 rue Fouday
67000 Strasbourg

Mulhouse, le 6 septembre 2006

Objet : Parrainage de sans-papiers
(articles DNA et L'Alsace du mardi 5 septembre 2006)

Madame la Directrice,

Je tiens à vous faire part de mon plus grand étonnement quant à votre "parrainage" de la famille Diakité. En effet, alors que vous exercez en tant que directrice d'école et enseignante, vous vous engagez à encourager des individus qui sont sur le territoire national de façon tout à fait illégal, à enfreindre les lois de la République. Or, je vous rappelle que vous êtes une fonctionnaire, et que votre profession exige en premier lieu le respect des lois de la République. Votre profession n'est pas celle de prendre position dans des dossiers aussi complexes, qui relèvent de l'ordre du politique, mais de vous occuper de l'enseignement des enfants dont vous avez la charge.

Je vous rappelle qu'un étranger en situation irrégulière est un étranger résidant sur le territoire national tout en étant dépourvu de titre de séjour en règle. Les étrangers en situation irrégulière sont désignés sous le nom de "sans-papiers" ou de "clandestins". Il s'agit donc surtout, de relever le caractère illégal de leur présence sur le territoire national ! ! !

Selon la Commission d'enquête sur les régularisations d'étrangers en situation irrégulière du Sénat français : « ... l'expression « sans-papiers » souvent employée pour désigner ces étrangers n'est pas neutre. Elle peut en effet laisser penser que ceux-ci sont des « victimes », privées d'un droit par l'administration alors qu'il s'agit d'étrangers séjournant irrégulièrement en France. »

Le débat se pose donc en terme d'un soutien apporté à une situation illégale, à un comportement en dehors du respect de la loi, et qui donc à terme est générateur de désordre.

La situation économique et sociale de notre pays ne nous permet plus d'accueillir toute la misère du monde. Bien sûr, personne ne peut rester insensible à la situation de ce couple d'origine guinéenne ou de bien d'autres. La seule solution est d'assurer le développement économique, intellectuel et financier de ces pays. C'est pourquoi, je vous propose de vous expatrier avec toute votre famille, sans oublier vos amis(es) "parrains" et "marraines", et de vous installer en Guinée. Vous apporterez ainsi réellement votre contribution au développement de ce pays, non plus par des discours lénifiants du fait de votre douillet poste d'enseignante, mais en vous confrontant enfin à la réalité de ce monde.

Madame Derache, je suis prêt à vous assurer de mon soutien le plus total pour vous faire acquérir le plus rapidement possible la nationalité guinéenne. Vous bénéficierez ainsi de tous les avantages accordés à votre rang, en tant que future directrice. Ainsi, vous pourrez pratiquer la charité à la sueur de votre travail et avec votre argent. Le gouvernement guinéen attend impatiemment votre arrivée....

Dans l'attente de votre départ, recevez Madame la Directrice, l'expression de ma haute considération,

Patrick Binder
Président du groupe FN à la Région Alsace


Madame Catherine Trautmann
6 rue des Orphelins
67000 Strasbourg

Mulhouse, le 6 septembre 2006

Objet : parrainage de sans-papiers
(article DNA- l'Alsace du mardi 5 septembre 2006)

Madame la Députée,

Je tiens à vous faire part de mon plus grand étonnement quant à votre "parrainage" de 2 jeunes filles sans-papiers. En effet, alors que vous avez été élue pour représenter et défendre les intérêts de la France au Parlement Européen, vous vous engagez à encourager des individus qui sont sur le territoire national de façon tout à fait illégal, à enfreindre les lois de la République. Or, je vous rappelle que vous êtes une élue, et que votre fonction exige en premier lieu le respect des lois de la République.

Je vous rappelle qu'un étranger en situation irrégulière est un étranger résidant sur le territoire national tout en étant dépourvu de titre de séjour en règle. Les étrangers en situation irrégulière sont désignés sous le nom de "sans-papiers" ou de "clandestins". Il s'agit donc surtout, de relever le caractère illégal de leur présence sur le territoire national ! ! !

Selon la Commission d'enquête sur les régularisations d'étrangers en situation irrégulière du Sénat français : « ... l'expression « sans-papiers » souvent employée pour désigner ces étrangers n'est pas neutre. Elle peut en effet laisser penser que ceux-ci sont des « victimes », privées d'un droit par l'administration alors qu'il s'agit d'étrangers séjournant irrégulièrement en France. »

Le débat se pose donc en terme d'un soutien apporté à une situation illégale, à un comportement en dehors du respect de la loi, et qui donc à terme est générateur de désordre.

La situation économique et sociale de notre pays ne nous permet plus d'accueillir toute la misère du monde. Bien sûr, personne ne peut rester insensible à la situation de ce couple d'origine guinéenne ou de bien d'autres. La seule solution est d'assurer le développement économique, intellectuel et financier de ces pays. C'est pourquoi, je vous propose de vous expatrier avec toute votre famille, sans oublier vos amis(es) "parrains" et "marraines", et de vous installer en Guinée par exemple. Vous apporterez ainsi réellement votre contribution au développement de ce pays, non plus par des discours lénifiants du fait de votre douillet poste de député européenne, mais en vous confrontant enfin à la réalité de ce monde.

Madame Trautmann, je suis prêt à vous assurer de mon soutien le plus total pour vous faire acquérir le plus rapidement possible la nationalité guinéenne. Vous bénéficierez ainsi de tous les avantages accordés à votre rang, en tant que future députée guinéenne. Ainsi, vous pourrez pratiquer la charité à la sueur de votre travail et avec votre argent. Le gouvernement guinéen attend impatiemment votre arrivée...

Dans l'attente de votre départ, recevez Madame la Députée, l'expression de ma haute considération,

Patrick Binder
Président du groupe FN à la Région Alsace


Monsieur Armand Jung
40 avenue des Vosges
67000 Strasbourg

Mulhouse, le 6 septembre 2006

Objet : parrainage de sans-papiers
(article DNA- l'Alsace du mardi 5 septembre 2006)

Monsieur le Député,

Je tiens à vous faire part de mon plus grand étonnement quant à votre "parrainage" de 2 jeunes filles sans-papiers. En effet, alors que vous avez été élu pour représenter et défendre les intérêts de la France à l'Assemblée, vous vous engagez à encourager des individus qui sont sur le territoire national de façon tout à fait illégal, à enfreindre les lois de la République. Or, je vous rappelle que vous êtes un élu, et que votre fonction exige en premier lieu le respect des lois de la République.

Je vous rappelle qu'un étranger en situation irrégulière est un étranger résidant sur le territoire national tout en étant dépourvu de titre de séjour en règle. Les étrangers en situation irrégulière sont désignés sous le nom de "sans-papiers" ou de "clandestins". Il s'agit donc surtout, de relever le caractère illégal de leur présence sur le territoire national ! ! !

Selon la Commission d'enquête sur les régularisations d'étrangers en situation irrégulière du Sénat français : « ... l'expression « sans-papiers » souvent employée pour désigner ces étrangers n'est pas neutre. Elle peut en effet laisser penser que ceux-ci sont des « victimes », privées d'un droit par l'administration alors qu'il s'agit d'étrangers séjournant irrégulièrement en France. »

Le débat se pose donc en terme d'un soutien apporté à une situation illégale, à un comportement en dehors du respect de la loi, et qui donc à terme est générateur de désordre.

La situation économique et sociale de notre pays ne nous permet plus d'accueillir toute la misère du monde. Bien sûr, personne ne peut rester insensible à la situation de ce couple d'origine guinéenne ou de bien d'autres. La seule solution est d'assurer le développement économique, intellectuel et financier de ces pays. C'est pourquoi, je vous propose de vous expatrier avec toute votre famille, sans oublier vos amis(es) "parrains" et "marraines", et de vous installer en Guinée par exemple. Vous apporterez ainsi réellement votre contribution au développement de ce pays, non plus par des discours lénifiants du fait de votre douillet poste de député européenne, mais en vous confrontant enfin à la réalité de ce monde.

Monsieur Jung, je suis prêt à vous assurer de mon soutien le plus total pour vous faire acquérir le plus rapidement possible la nationalité guinéenne. Vous bénéficierez ainsi de tous les avantages accordés à votre rang, en tant que futur député guinéen. Ainsi, vous pourrez pratiquer la charité à la sueur de votre travail et avec votre argent. Le gouvernement guinéen attend impatiemment votre arrivée...

Dans l'attente de votre départ, recevez Monsieur le Député, l'expression de ma haute considération,

Patrick Binder
Président du groupe FN à la Région Alsace


Copiez-collez ces courriers et envoyez-les à leurs destinataires. La lettre de Patrick Binder finira à la poubelle. La suivante aussi. Et la suivante. Ainsi que la suivante. Mais celle d'après, c'est à dire la vôtre, les fera peut-être réfléchir.

>>> Téléchargez l'argumentaire anti-islam
et PARTICIPEZ A L'OPERATION NON STOP : SITA (Sensibilisation à l'Islam Tous Azimuts) <<<

Retour aux archives