Jihad - Racisme et discriminations Idéologues de la haine

L'Al-Manar libanais est (enfin !) ruiné , mais l'Al-Manar français crache toujours sa haine...

Radio-Méditerranée, dimanche 3 septembre 2006. Ligne « ouverte » de Mathlouthi :

L'émission commence très fort. Fatima, une auditrice qui s' écoute parler enfile les contrevérités abominables, citations choisies :

"Il n'y a pas de notions plus antinomiques que l'Islam et le fascisme"

(Mannes du grand Mufti , vous entendez cela ?)

"Le fascisme c'est le militarisme , l'Islam c'est la religion de la paix"

(Mannes de Mahomet , créateur du concept de djihad, vous entendez cela ?)

"Les conversions forcées à l'Islam sont strictement prohibées"

(Chers frères Coptes , qu'en pensez-vous ?)

"L'Islam est d' une parfaite tolérance vis-à-vis de ce Christianisme le plus ancien"

(Chers Frères Chrétiens d' Irak, vous entendez cela vous aussi ?)

"Nous [les musulmans] avons eu jamais affaire à l'extermination des peuples entiers ou de communautés entières sous prétexte de religion"

(Mannes des Turcs , inventeurs du génocide moderne , vous entendez cela ? Milices arabo-musulmanes djandjawid qui êtes en train de massacrer 180 000 chrétiens et animistes Noirs au Soudan vous entendez cela ?)

Puis Mathlouthi s'en prend à l'idole de Sarkozy et aux "Noirs et bougnoules de service".

Il s'attaque aussi à Jospin.

Samir, un auditeur, attribue à "la communauté musulmane" l 'échec de Jospin du fait de ses déclarations contre le Hezbollah en Palestine !

Je passe sur un flot de haine que débite ce corbeau musulman.

Mathlouthi s' en prend alors aux Juifs et particulièrement au décret Crémieux sa nouvelle obsession :

Il matraque qu'avec ce décret "Les Juifs sont devenus des harkis".

Alors là j 'explose derrière mon poste.

Comment Mathlouthi qui est l'archétype de ceux qui :
- En 1960 ont dit à la France : "Fous le camp !"
- En 1980 ont dit à la France ; "Accueille-moi !"
- En 2006 disent à la France : "Je te crache à la gueule !",

Comment MATHLOUTHI CE TROIS FOIS RENEGAT, ose-t-il injurier nos compatriotes Harkis et Juifs du Maghreb qui ont toujours manifestés leur amour de la France ?

Mathlouthi défend alors Mouloud Aounit attaqué par "toute la sidaracaille des nazisionistes" (sic).

.C'est nous qui devons être visé là par cette c…

Un auditeur résistant courageux , Jean-Pierre, qui fait remarquer à Tawfik, cette évidence historique que l'Algérie n 'existait pas avant 1830 est violemment pris à parti par le fasciste vert Mathlouthi qui lui coupe brutalement l' antenne.

Kamel, un auditeur, affirme lui qu' en "1830, les Français ont trouvé une nation très civilisée".

(Bien entendu Kamel, l'Algérie comptait avant 1830, de nombreux Mathématiciens, Physiciens, Chimistes, Médecins, Biologistes, Philosophes, etc. etc., ils sont très connus de nos jours.)

Enfin Mathlouti me le confirme , en fin d' émission les "sidaracailles" c'est bien nous.

Citation :

"Sur le site de la cyberracaille nazisioniste France-Echos qui est un site d' une poubelle de pensée et qui nous dit, c'est un témoignage (…) et je souhaite vivement que les autorités publiques de ce pays cessent le deux poids deux mesures dans l'application des lois et appliquent les lois à la lettre.(Mathlouthi cite alors une contribution de FE qui l'a tendu très colère, le pauvre chou)

"Jeudi matin avant de partir au travail (…) Elle, avec un torchon multicolore sur le tête à la mode prescrit par le tordu pédophile fondateur de la secte des détraqués qu'on voit traîner dans nos rues"

Est ce que cela tombe sous le coup de la loi ? " s' interroge Mathlouthi concluant ainsi son sinistre numéro de clown musulman…

Ce matin chez Finkielkraut, sur France-Culture, des sociologues s' interrogeaient avec la componction de chanoines sur la "crise des banlieues" de l'Automne.

Savent-il seulement que Mathlouthi appelait depuis des mois à une "intifada", "intifada des urnes", certes, mais les barbares des banlieues qui brûlent nos écoles savent-ils seulement ce qu'est une urne ?

Honte à Baudis et honte au CSA qui laissent en l'état l'Al-Manar français…

Islamophobe

Retour aux archives