Jihad Idéologues de la haine

De Téhéran à Cachan

Quand les amis du Hezbollah et des nazislamistes mènent le bal des « sans papiers » parisiens… et que les bobos du show bizz et de la politique les accompagnent sans aucun scrupule.

Que du beau monde en tête de la manif de soutien aux squatteurs de Cachan, samedi après-midi à Paris !

On a pu reconnaître (entre autres) :

- José Bové, délinquant multirécidiviste ;

- Mouloud Aounit, l'ami de Tariq Ramadan et des islamistes qui a défilé en juillet sous les drapeaux du mouvement terroriste Hezbollah et sous les slogans racistes et haineux anti-israéliens, et qui pousse son fascisme jusqu'à vouloir censurer le Petit Robert ou des études sociologiques ;

- Jack Lang, qui est allé rencontré le week-end dernier les petits führers de Téhéran chez eux ;

- Dieudonné Mbala Mbala, qui a fait une petite visite à ses amis antijuifs du Hezbollah à Beyrouth, en compagnie de l'« effroyable imposteur » Thierry Meyssian, le « révisionniste » des attentats du 11 septembre.

- Djamel Bouras, qui a réclamé la diffusion en France de la chaîne télé du Hezbollah Al Manar (interdite chez nous pour appel à la haine et à la violence), aux côtés de Nouari Khiari, le tribun raciste mis en examen pour financement du terrorisme, et de Sadek Maata, webmaster du site pro-Hamas et pro-Hezbollah islamiya.info (aujourd'hui fermé).

Les autres bobos qui se sont affichés samedi avec ces amis des jihadistes ne semblent guère avoir été gênés par ce voisinage.

Josiane Balasko, Charles Berling, Guy Bedos, Emmanuelle Béart, Arlette Laguiller, Dominique Voynet, et autres acteurs et politiciens de gauche, vos intentions antiracistes sont-elle sincères, (bien que le problème des étrangers illégaux n'ait aucun rapport avec le racisme) ? On peut en douter quand on vous voit défiler en compagnie de gens qui soutiennent ou qui pratiquent le racisme. Ca ne vous pose aucun problème de manifester avec tout ces alliés de l'islamisme, de l'antijudaïsme et du terrorisme ?

A deux jours de l'anniversaire du 11 septembre, ce n'est pas qu'une erreur, c'est une faute. Les Français sauront s'en souvenir.

Dieudonné aurait été agressé lors de cette manifestation

Selon le site gauchiste Bellacio, trois bombes lacrymogènes auraient été lancées en direction de Dieudonné lors de la manifestation. Bellacio accuse soit des « sionistes extrémistes », soit… le Mrap ! Comme on voit mal pourquoi des « sionistes » auraient participé à une manifestation où tant de leaders sont ouvertement anti-israéliens et pro-terroristes, il reste l'autre hypothèse… qui va mettre le souk chez les islamogauchistes ! A suivre…

Francis Percy Blake
blake@france-echos.com

Retour aux archives