Traduction de la page :  Anglais  Espagnol  Allemand  Italien  Néerlandais  Portugais  Français
accueil | qui sommes-nous
contact | agenda
liens
   Dossiers   
   Régions   
   Services   
   Partenaires   


>>> Téléchargez l'argumentaire anti-islam
et PARTICIPEZ A L'OPERATION NON STOP : SITA (Sensibilisation à l'Islam Tous Azimuts) <<<

Humour Muslims light : négationite & métakiases

Al-Zawahiri ne veut pas s'excuser

Dalil Boubaker, le président de conseil français du culte musulman demande une "clarification". De son côté, le gouvernement du Pakistan estime que le discours du numéro 2 d'Al Qaida "reflète une ignorance de l'Islam". "Zawahiri a offensé un milliard de musulmans", s'indignent quant à eux les musulmans marocains.

Pour signifier clairement sa position, le parlement pakistanais a adopté vendredi (15 septembre) à l'unanimité une résolution condamnant les propos de Zawahiri sur l'Islam en lui demandant de les retirer "dans l'intérêt de l'harmonie entre religions". Enfin, le Premier ministre palestinien, Ismaïl Haniyeh, a également fermement condamné les déclarations d'Al-Qaida, appelant ce dernier à "cesser de porter atteinte" à la religion musulmane.

La communauté musulmane ne décolère pas après les déclarations d'Al-Zawahiri. Le premier ministre palestinien, Ismaïl Haniyeh, l'a exhorté vendredi à "cesser de porter atteinte" à l'islam. "Ces propos vont à l'encontre de la vérité et touchent l'essence de notre foi", a rappelé le premier ministre après avoir assisté à la prière du vendredi dans une mosquée de Gaza.

Des manifestations contre les propos du numéro 2 d'Al-Qaida étaient prévues à Gaza dans l'après-midi.

En France, le secrétaire général de l'Union des organisations islamiques de France (UOIF) a estimé vendredi qu'Al Zawahiri devait "s'excuser" et "corriger ses propos". "Ces propos montrent que personne n'est infaillible et qu'Al-Qaida a commis une erreur qui n'est pas des moindres", a déclaré sur RTL Fouad Allaoui. "Il n'y a aucun amalgame à faire entre l'islam et la violence, entre l'islam et l'extrémisme", a estimé le secrétaire général de l'une des principales organisations musulmanes en France, membre du Conseil français du culte musulman (CFCM). "Il est plus que nécessaire que la voie qui a été tracée, de dialogue entre les civilisations, entre les différentes cultures et religions soit maintenue", a-t-il ajouté.

Ah tiens, non, ça ne s'est pas passé comme ça.

Il semble qu'après Pinocchio et Heidi, ce soit Tartuffe qui se soit converti.

Trouvé sur le forum de Boursorama

 Imprimez cet article et utilisez-le dans une opération SITA

Retour aux archives