accueil

UOIF (Frères Musulmans) - Humour

vendredi 29 septembre 2006

Collège coranique de Décines (Rhône) : le présumé directeur n'écrit pas correctement en français !

Et en plus c'est Hakim Chergui, vice-président de cette madrassa Al Kindi de l'UOIF et directeur de la mosquée de Rillieux qui le dit… à l'Humanité. Mais qu'ils sont c… !

Le feuilleton de cette école musulmane créée par l'UOIF, filiale française de l'internationale des Frères Musulmans, continue de plus belle.

Fin août, le recteur avait refusé l'ouverture de cet établissement confessionnel, parce que Zoubir Meddour [photo], le présumé directeur qui avait déposé le dossier, avait renoncé à sa mise en disponibilité et demandé sa réintégration dans l'Education Nationale. Selon le rectorat, la lettre reçue de la part de Zoubir Meddour exprimait son désaccord avec les responsables d'Al Kindi et indiquait qu'il renonçait à la direction du collège coranique.

Puis Zoubir Meddour revenait sur ses propos, en disant qu'il pourrait s'occuper d'Al Kindi en dehors de ses heures de travail à l'Education Nationale. Thèse également soutenue par les responsables UOIF de l'établissement. Ces musulmans prétendent que le rectorat a mal interprété la lettre de Zoubir Meddour, qui, selon eux, aurait demandé sa réintégration dans le service public mais sans renoncer à la direction d'Al Kindi.

Le 22 septembre, le Conseil Académique de l'Education Nationale confirmait la décision du rectorat, et pour les mêmes raisons : il n'était pas sérieux de confier la direction d'un établissement scolaire à une personne qui n'aurait pas le temps de s'en occuper, ou alors au détriment de son travail de fonctionnaire payé par le contribuable.

Evidemment, les responsables d'Al Kindi continuent les recours administratifs, et crient à l'islamophobie. Un comité de soutien est créé, et il a décidé d'organiser une manifestation devant le rectorat de Lyon jeudi 5 octobre. Il demande également à être reçu par Gilles de Robien, ministre de l'Education Nationale.

Et la cerise sur le gâteau de ramadan est apportée par Hakim Chergui, vice-président d'Al Kindi et directeur de la mosquée de Rillieux lui-même ! Dans l'Humanité du 27 septembre, il déclare à propos de la lettre de Zoubir Meddour au rectorat :

« Il y a interprétation fallacieuse d'une lettre il est vrai rédigée de façon malhabile par un arabisant. »

Alors qu'Al Kindi précise sur son site qu'il vise l'« excellence » et l'intégration à la mission de service public d'enseignement, voilà que l'un de ses principaux responsables avoue publiquement que le présumé directeur ne sait même pas exprimer correctement sa pensée en français.

On croit rêver devant un tel summum de coranerie !

Francis Percy Blake
blake@france-echos.com

>>> Téléchargez l'argumentaire anti-islam
et PARTICIPEZ A L'OPERATION NON STOP : SITA (Sensibilisation à l'Islam Tous Azimuts) <<<

Retour aux archives