Traduction de la page :  Anglais  Espagnol  Allemand  Italien  Néerlandais  Portugais  Français
accueil | qui sommes-nous
contact | agenda
liens
   Dossiers   
   Régions   
   Services   
   Partenaires   


>>> Téléchargez l'argumentaire anti-islam
et PARTICIPEZ A L'OPERATION NON STOP : SITA (Sensibilisation à l'Islam Tous Azimuts) <<<

Intifada Guerre civile à Perpignan

Violences à Perpignan pour fêter la victoire des bleus !

NO COMMENT ! SUITE !

La France vient à peine d'éliminer les Portugais, les drapeaux algériens et marocains sont de sortie.

Comme dans d'autres articles il semble que marcher sur les capots des voitures soit devenu une mode, à Perpignan cela n'échappe pas à la règle, les gens sautent joyeusement sur les voitures en stationnement, pendant que d'autres brisent les pare-brise, apparemment le respect pour le bien d'autrui n'a absolument aucune valeur, s'en suivent des échauffourées la police arrive, bref c'est le bordel !

Je ne suis pas de ceux qui râlent par rapport à la couleur ethnique des joueurs de l'équipe de France, ainsi je pense qu'ils sont sincères et défendent de grande valeurs et sont de grands joueurs, mais Lilian Thuram devrait prendre conscience que pour une grande partie de leur supporters les "bleus" représente une forme de racisme anti-blancs, non pas la victoire de la France multiethnique, mais véhiculent la supériorité de la race noire et maghrébine sur les Occidentaux.

Certaines personnes avec qui je discute, proclament haut et fort, non pas leur fierté d'être issus de l'immigration, mais leur ascendance sur la race blanche !

Cette théorie peut paraître aberrante, mais les rédacteurs de France-Echos depuis très longtemps ont pris conscience du développement d'une forme de nationalisme traditionnellement attribué aux blancs, mais qui néanmoins se développe de forme accélérée chez les population immigrées, cela relayé par nombre de collectifs dont le but est l'affrontement entre communautés et leur volonté de domination et de pouvoir.

Bien que la majorité des communautés black, blanc, beur, vivent de forme pacifique et dans la fraternité, les politiques immigrationnistes, irresponsables, sous fond de décadence économique ainsi que de décadence infrastructionnelle, notamment en matière d'éducation, n'ayant pas réussi à assumer l'instruction de masse en la laissant, pire ! en se faisant manipuler par les Khmers Rouge de l'éducation nationale et leurs apprentis sorciers, ont jeté une grande partie de la jeunesse en particulier immigrée, qui est désormais rejetée au même niveaux culturel que celui de l'âge de fer, qui sont sur notre territoire les nouveaux barbares faisant exploser les chiffres de la petite délinquance, comme on peut le percevoir le chiffre du grand banditisme par adéquation est également en train d'augmenter celui-ci atteindra des proportions de plus de 50 % avec son cortège de meurtres de policiers, d'attaques à main armée ultra-violentes, règlements de comptes, rackets de grandes envergures etc...

Pour donner un exemple, la France dans ses ancienne colonies accordait la plus grand importance à l'éducation, et à donner le minimum de base scolaires vitales aux enfants afin de les intégrer dans l'empire. Aujourd'hui au 21ème siècle dans les banlieues, sous la pression des syndicats gauchistes la France sur son territoire, malgré les statistiques évidentes de leur échec, principal facteur d'exclusion, de délinquance et de marginalisassions, l'Etat a renoncé à cette mission, sous le poids de l'immigration massive qu'il n'est pas prêt à assumer en terme financier. D'où ce compromis tout simplement dégueulasse, mais cependant onéreux, mais il fallait y penser avant !

Il y a plus d'un an, j'avais fait un article au sujet de la fusion de l'USPA (Union Sportive des Arlequins de Perpignan), c'est à dire le club de rugby à XV perpignanais avec le FC Barcelone, qui a donné lieu à un match de football entre l'Olympique de Marseille et le FC Barcelone au stade Aimé Giral. Cette rencontre s'est déroulée dans un climat délétère, avec nombre de bagarres dans les tribunes. Les supporters bon enfant de Perpignan sont revenus scandalisés. 80 % des tribunes recouvertes d'individus, soit avec des maillots marocains, soit algériens.

Sans me faire l'avocat du diable, encore moins raciste, mais néanmoins rapportant les sentiments des différentes communautés, soit maghrébine ou black, c'est à dire la majorité silencieuse que la presse gauchiste et collabo se gardent bien d'interviewer, mais cependant souhaitent une reprise en main ferme des autorités publiques dans l'intérêt général, tout en occultant les alibis les plus fallacieux les uns que les autres.

Or le stade de déliquescence de notre société en terme idéologique, politique et éthique est tellement avancé, que nous avons déjà atteint plus que largement le point de non retour, c'est le plus grand défi que la nation français ait à affronter depuis longtemps. Les politiciens n'ayant pas pris conscience de ce fait devrons assumer les responsabilités d'un conflit civil sans précédent.

Les différents gouvernements donnent l'illusion de maîtriser la situation, alors qu'en fait ils ne font que de gérer des évènements qui s'aggravent de jour en jour, et la presse contrôlée est passée maître dans l'art d'utiliser les euphémismes les plus crasses !

Dessin par Porkinette


France / Portugal, suite

l'équipe de R.Domenech est en finale, dehors c'est la fête, le bleu blanc rouge est de rigueur, de beaux visages pâle montre leurs joie...klaxons et bravos sont bien présents.

oui mais voila...

ils arrivent, nombreux, avec des drapeaux qui ne sont pas "tricolores", du moins pas comme on l'entend ; ils s'exclament en gloire au buteur " vive Z.Z l'algérien", "vive l'algérie, vive la tunisie", bref tout les pays maghrébins y passent !

dans le rond point où je me trouve, voila qu'un cabriolet passe, à son bord de jeunes gens hommes et femmes munis de drapeaux bleu blanc rouge... visiblement il sont heureux et crient leurs joie... soudain "les autres" tentent d'arracher ce bel étendard, n'y arrivant pas il le recouvre d'un bout de tissu blanc et vert au croissant rouge... le visage des occupants du cab se ferment, pour eux la fête c'est fini, il y a un truc qu'ils n'ont pas compris...

toujours est t'il qu'ils quittent "la piste" la tête basse et les sourires sont au placard... la jolie et jeune Gauloise du cabriolet est littéralement K.O...

maintenant c'est plusieurs voitures du quartier qui prennent le 1er rôle, de grosses cylindrées allemandes", ils font du "rodéo", tout juste s'ils ne percutent pas les piétons spectateurs qui se trouvent tout près... l'odeur est prenante ! pneus et moteur fument, cela donne une idée de l'ambiance rallye (en zone 30km/h) qui se passe devant mes yeux...

l'ambiance "bon enfant" n'est plus... les voitures des supporters sont secouées à l'extrême, à tel point que les roues ne touchent parfois plus le sol, certain tapent sur les carrosseries...

autour de moi je commence à entendre des commentaires plutôt vifs du genre "on est plus chez nous" ou "ce sont vraiment des animaux"...

cerise sur le gâteau, la police Nationale est là, discrète vu la situation, les policiers se contentent de faire une déviation...

trois des "djeun's" se rapprochent d'eux et commencent à secouer leur voiture, les policiers qui sont au nombre de deux les écartent et leurs font comprendre d'aller jouer un peu plus loin... rien n'y fait, d'autre individus arrivent et en une seconde le surnombre est créé... à ce moment là un des policiers sort une grosse bombe lacry et donne un petit coup en direction des assaillants... pour cette fois-ci ils ont eu chaud, mais la fête change de tournure et les commentaires alentours se font de plus en plus hargneux !

le seul commentaire qui ira en leur faveur proviendra d'une femme qui se présente à un des policiers, suffisamment près d'eux, je l'entends se présenter, elle est l'adjointe au maire (ps) de ma ville... "il leurs faut des moyens d'expression, il faut les aider à canaliser leur joie" explique t'elle !

comment peut t'on dire des conneries ENORMES comme celle-ci en 2006 ! ! je me demande sur quelle planète vie cette femme là ! ! !

bref je repars écoeuré du spectacle que j'ai vu... et très soucieux du devenir de mon pays si en 2007 rien ne se passe...

Carlus


C'est ça le foot ? ?

COLMAR (68), 05/07/06. Consternant...Autant j'étais content du résultat de la France d'un point de vue sportif malgré que je n'aime pas le foot, autant je savais que l'ambiance en ville allait dégénérer...Bingo ! une horde de "casquettes" de la ZUP se sont répandus en centre ville pour fêter à leur manière la victoire : bris de vitres, conducteurs de 02 roues jetés à terre, personnes piétinées, intervention de la police, etc. Déjà pour les 1/4 de finale on avait assisté à des scènes surréalistes en plein centre ville. Le lendemain aux infos à la radio, j'ai appris qu'aucun "fait notable" n'avait été à déplorer à COLMAR. J'ai les boules, que se passe t il dans les "hautes sphères" pour qu'on ignore à se point la violence qui monte tous les jours. Je pourrais encore vous parler des heures des "désagréments" réguliers subis par mon amie quand elle va au boulot (car elle travaille, elle !, de la fois ou seule, dans un petit supermarché, 03 mecs "de couleur" l'ont serré dans un coin en lui disant "toi t'es bonne, t'as un bon cul, tu vas apprendre à nous connaître !". Elle a du partir en courant du magasin pour leur échapper...Bon j'arrête là sinon c'est la déprime...

Arno68

Jaï Bettancourt De Carvalho
jaibdc@france-echos.com
 Imprimez cet article et utilisez-le dans une opération SITA

Retour aux archives