Invasion Erreurs de casting

Le droit opposable au logement mettrait en place un droit d'accueil universel des étrangers

Nice le 05 janvier 2007. Le droit opposable au logement est la dernière main au plus grand tunnel à immigration jamais mis en place depuis le regroupement familial.

Avec le droit opposable au logement, le gouvernement mettrait la dernière main à un projet d'accueil universel des étrangers.

Arriver en France légalement ou illégalement, c'est la garantie de la santé gratuite avec la CMU ou l'AME, c'est l'assurance d'un emploi, du chômage ou d'un revenu minimum payé par les organismes sociaux ou les collectivités territoriales, des réductions sociales sur les transports en commun ou encore sur les factures d'électricité, et ce serait avec le droit opposable au logement, la garantie d'un toit payé par les contribuables Français.

L'émigration est souvent un projet de vie pour de nombreuses populations des pays en voie de développement. Avec cette politique nous désignons la France comme cible privilégiée. Enfin, dans une Europe sans frontières, comment ne pas voir qu'un tel projet fera affluer chez nous toutes les populations les plus en difficultés qui ne trouvent nulle part ailleurs une telle débauche de générosité aveugle ?

Que cherche-t-on à faire de la France ? Que doivent comprendre les travailleurs, les contribuables, ceux qui en France paient pour faire tourner ce système ?

Jérôme Rivière, Député UMP-CNI des Alpes-Maritimes

Retour aux archives