Dictature chiraquienne Ile-de-France

La valeur n'attend pas le nombre des années

A Chelles trois minicrimminels de 10 ans chacun ont incendiés la ludothèque municipale

Selon le procureur de la république, René Pech, ces sujets d'élite savaient parfaitement qu'en incendiant des poubelles le feu allait se propager à tous le bâtiment, ces faits sont qualifiés d'incendie criminel.

Ce qui frappe ce n'est pas tellement l'acte lui même, en France les incendies criminels sont devenus quotidiens et dans certains lieux ils sont la norme, mais le fait que les auteurs sont de plus en plus jeunes. Ils savent qu'ils ne risquent aucune sanction (outre les stages de voile, d'équitation, de ski, d'initiation "artistique et culturelle"...), en commettant un acte délictueux ou crimminel ils savent qu'ils seront automatiquement récompensés.

Arnaud Amaury


l'article "la valeur n'attend pas le nombre des années", mise à jour du 6 janvier 2006

"Le trio est composé de deux jumeaux d'origine ghanéene et un copain du même age, d'origine turque"...mais enfants et familles sont "totalement inconnus sur le plan juridique"... ce qui veut seulement dire que jusqu'à présent, ils ne se sont pas fait prendre je suppose. J'aimerais souligner le vocabulaire utilise pour commenter ce délit : enfants, "dix ans, c'est tout petit" "copain" "gamins" et le regret du président du tribunal pour enfants de Bobigny qui affirme qu'il y a 15 ans, les "gosses de 10, 12 ans n'auraient pas ete déférés pour les memes faits ... mais rendus à leurs familles après UN GROS SAVON.".... sans commentaires : (

"Pyromanes de 10 ans : la justice mal à l'aise" Libération. samedi 6 janvier 2007

"Expertise psychiatrique pour des enfants responsables de l'incendie d'une ludothèque" Libération, vendredi 5 janvier 2007

Source payante ici en allant dans les archives

Marie

Retour aux archives